Mieux me connaître

CURRICULUM VITAE

Date et lieu de naissance : 7 décembre 1943 à Annaba

Situation familiale : marié, 2 enfants

CURSUS SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE

Etudes secondaires (6è à Terminale) : Lycée Saint Augustin Annaba (1954-1962)

Etudes universitaires : Faculté mixte de médecine et de pharmacie d’Alger (1962-1968)

Diplôme Obtenu : Doctorat en médecine, Interne des Hôpitaux (sur concours)

Spécialisation : Histologie et Embryologie (1968-1970)

CARRIERE PROFESSIONNELLE

Assistant à la Faculté de médecine de l’Université Libre de Bruxelles (1970-1972)

Professeur d’Histologie et Embryologie à l’Institut des Sciences Médicales (ISM) d’Alger (1978) et conjointement à l’Institut de Biologie Cellulaire du Centre Pierre et Marie Curie

Chercheur au Laboratoire d’Histochimie de l’Ecole de Médecine Post-Graduée de l’Université de Londres, au sein de l’Hôpital Hammersmith, à Londres, Grande Bretagne (1981-1984)

RESPONSABILITES ADMINISTRATIVES

Directeur de l’Institut des Sciences Médicales d’Alger de 1976 à 1981 et de 1985 à 1989.

RESPONSABILITES POLITIQUES

Elu à la première APW d’Alger en 1969 (démission dès la première session).

Participation aux ateliers de réflexion sur les réformes, à la présidence, sous la direction de Mouloud Hamrouche (1987-1988)

Ministre délégué aux universités dans le gouvernement de Mouloud Hamrouche (septembre 1989 à juillet 1990)

Adhésion au Front des Forces Socialistes en juillet 1991. Fonctions occupées dans l’ordre chronologique : membre du staff du président du parti, secrétaire national chargé de l’information et porte-parole du parti, secrétaire national chargé des grands dossiers.

Elu député d’Alger au titre du FFS ; président du groupe parlementaire de juin 1997 à juillet 1998.

Membre de la Commission des finances de l’APN 1997-2002.

Auteur en octobre 1999, avec 7 autres députés du FFS, d’un document critique intitulé : « Pour la modernisation du FFS », dans la perspective du IIIème congrès. Radiation du FFS en janvier 2000.

Porte-parole de l’Itinéraire Démocratique et Social (IDS) ou Essabil, parti politique créé le 5 janvier 2002 (non agréé).

AUTRES ACTIVITES

Fondateur et Directeur de publication de l’hebdomadaire indépendant El Haq’ , paru régulièrement du 3 mai 1993 au 6 juin 1996.

Voyage d’étude de 4 semaines aux USA en tant que Directeur d’El Haq’, financé par l’USIA.

 

 

 

 

Comments are closed.

Recherche

Citations

"Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques".
Jean Jaurès

"Quelle que soit la cause que l'on défend, elle restera toujours déshonorée par le massacre aveugle d'une foule innocente où le tueur sait d'avance qu'il atteindra la femme et l'enfant". Albert Camus.

‎"C'est en gardant le silence, alors qu'ils devraient protester, que les hommes deviennent des lâches." Abraham Lincoln

"La liberté appartient à ceux qui l'ont conquise." André Malraux

Repères

« Ce voleur qui, dans la nuit, rase les murs pour rentrer chez lui, c'est lui. Ce père qui recommande à ses enfants de ne pas dire dehors le méchant métier qu'il fait, c'est lui. Ce mauvais citoyen qui traîne au palais de justice, attendant de passer devant les juges, c'est lui. Cet individu, pris dans une rafle de quartier et qu'un coup de crosse propulse au fond du camion, c'est lui. C'est lui qui, le matin, quitte sa maison sans être sûr d'arriver à son travail et lui qui quitte, le soir, son travail sans être sûr d'arriver à sa maison. Ce vagabond qui ne sait plus chez qui passer la nuit, c'est lui.
C'est lui qu'on menace dans les secrets d'un cabinet officiel,le témoin qui doit ravaler ce qu'il sait, ce citoyen nu et désemparé... Cet homme qui fait le voeu de ne pas mourir égorgé, c'est lui. C'est lui qui ne sait rien faire de ses mains, rien d'autres que ses petits écrits. Lui qui espère contre tout parce que, n'est-ce pas, les rosés poussent bien sur les tas de fumier. Lui qui est tout cela et qui est seulement journaliste. » (Saïd Mekbel)

Le nationalisme, vu par Alain Touraine

"Le nationalisme est un projet purement politique et qui cherche à "inventer" une nation en donnant à un Etat des pouvoirs non contrôlés pour faire émerger une nation et même une société. Quand il est dévoré par le nationalisme, l'Etat national cesse d'être une composante de la société et celle-ci risque d'être détruite. Le nationalisme est très éloigné de la modernité, et il est doublement dangereux pour la démocratie." Alain Touraine, Un nouveau paradigme, Fayard, 2005